L’intelligence artificielle (IA) ou le « machine learning » permet de créer des machines capables de simuler l’intelligence humaine. Une machine intelligente reproduit le comportement de l’être humain dans un domaine bien défini. Elle peut également modéliser le fonctionnement de l’être humain. Afin de parler de ce sujet, il est important de savoir la notion de deep learning, des unités de traitement graphique et du big data.

Les trois piliers de l’intelligence artificielle

Le deep learning est un modèle informatique qui fonctionne tel un cerveau humain constitué de réseau de neurones. L’apprentissage profond se fait automatiquement par des techniques de modélisation des données. Il a contribué au progrès de la reconnaissance vocale et faciale. Les unités de traitement graphique utilisent un processeur GPU exécutant des algorithmes. Ce type de processeur est conçu pour traiter les données graphiques et effectuer des calculs parallèles dans les supercalculateurs. Le big data représente la base d’informations utilisée pour alimenter l’intelligence artificielle. Il regroupe les données d’entreprise (base de données), celles issues du web et des réseaux sociaux (photos, fichiers audio/vidéo) ainsi que celles échangées au niveau des objets connectés.

Interaction entre le deep learning et le big data

Plus le cerveau humain reçoit d’informations, plus il apprend. Le deep learning et le big data fonctionnent de la même manière. Selon le professeur Andrew Ng de l’Université de Standford, la performance et la précision du deep learning sont proportionnelles au volume de données à apprendre. Une machine qui apprend 100 To de données est plus intelligente que celle alimentée par 1 To d’informations.

Le nouveau défi dans l’univers de l’intelligence artificielle

Une explosion de données est constatée avec le développement exponentiel des partages de fichiers sur les réseaux sociaux. De ce fait, la capacité de stockage pose problème et les moyens semblent ne plus répondre aux réalités digitales. La sonnette d’alarme est donc déclenchée pour rechercher de nouvelles technologies pour stocker, maîtriser et surtout exploiter le big data.

Quand l’intelligence artificielle relève le défi

L’exploit de l’intelligence artificielle a commencé en 1997 quand l’ordinateur Deep Blue défie le champion d’échecs Garry Kasparov. Google a créé AlphaGo pour jouer au jeu de Go. Cette machine a battu Lee Sedol, le grand manitou de ce jeu plus complexe que l’échec. L’intelligence artificielle signée IBM fait également écho puisqu’elle a pu remporter l’émission de Jeopardy.

Où sommes-nous sur l’intelligence artificielle ?

L’essai clinique en Inde dans le cadre de l’automatisation du dépistage des rétinopathies diabétiques est assisté par une intelligence artificielle. Dans le domaine commercial, Amazon projette d’utiliser le machine learning pour établir une épicerie sans caisse. Les véhicules automatiques qui font le tour du net représentent également les fruits de l’intelligence artificielle.

 

 

Envie d'un autre article geek ?


0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes