Le fait de jouer du matin au soir aux derniers cris de jeux vidéo ou de savoir résoudre les problèmes matériels et logiciels informatiques ou encore avoir une expression trop imaginative ne permet pas de qualifier une personne de « geek ». Pour identifier cet être spécifique, de nombreux critères sont à vérifier.

Geek : origine du mot

Geek trouve sa racine de l’ancien allemand gek qui désigne un fou exclu de la société. L’usage du mot est étendu dans d’autres pays européens, mais toujours avec son sens péjoratif. Aux États-Unis (18e siècle), un geek rejoint la classe des personnes décalées, bizarres et rejetées. Le sens a prix un élan et désigne un intello ou un matheux du lycée mis à l’écart par ses collègues. Dans les années 60, le mot geek a pris une dimension internationale  grâce à l’afflux des calculatrices et des ordinateurs. Après d’éventuelles expériences geek, ce dernier désigne une personne passionnée pour un ou plusieurs domaines tels que l’informatique, la science-fiction ou le fantastique ou encore les sciences.

Geek : une personne qui vit sa passion

La passion des geeks sur les nouvelles technologies leur permet de consacrer un budget fou pour acheter de nouveaux gadgets ou Smartphones, films et BD ou encore une nouvelle édition de livre. Parlez de science fiction, jeux de rôles, jeux vidéo, de l’informatique et ses dérivés est une idée pas sorcier pour mieux échanger avec un geek.

Geek : un être social

Les voisins s’adressent à un geek pour déverrouiller son ordinateur et ses comptes réseaux sociaux bloqués ou pour réparer des gadgets ou objets connectés. Malgré que cette personne souvent aux lunettes typiques soit jugée par certaines gens de moins sociables, lui demander de l’aide demeure plus facile.

Un geek n’est donc pas un nerd

Un nerd est trop passionné des sciences pures et des sujets académiques. Il est solitaire et se penche excessivement aux études et théories. Cette personnalité intelligente et souvent forte en programmation se voit dans un mauvais angle en raison de sa nature asociale.

A ne pas confondre

Quand une personne apprécie l’usage de Smartphones, d’ordinateurs et d’internet, elle classée de technophile ou techie mais pas forcément de geek. Un nolife « sans vie » comme son nom l’indique est un individu qui joue 24h/24 devant son écran et se trouve largement à l’écart de l’ambiance sociale. Le geek partage toutefois ses expériences avec sa communauté.  Les Gamers sont les personnes qui s’adonnent aux jeux vidéo alors que les Otaku sont celles qui consacrent leur temps à une de ces activités d’intérieur : dessin, cuisine, bandes dessinées, mangas, film, jeux vidéo…

Envie d'un autre article geek ?


0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes