Depuis l’avènement de l’informatique, les actes de piratage sont omniprésents dans notre quotidien. Tous les domaines qui utilisent la technologie sont victimes de triches ou de hacks. Cela inclut les jeux vidéo. En effet, dans les jeux vidéo, les hackers recherchent des codes pour contourner plus rapidement les obstacles et évoluer plus vite dans le jeu cela permet à certains joueurs qui utilisent les cheats d’avancer plus vite. Ceci étant dit, il existe aussi de mauvais tricheurs qui arrivent à changer les règles du jeu. Cela influe négativement sur les jeux en ligne, notamment les jeux multijoueurs. Dans cet article, découvrez les hacks ainsi que les cheats de vos jeux vidéo préférés.

Petit focus sur l’origine du hacking

A-t-il commencé avec les débuts d’internet ou s’agit-il d’une pratique récente ?

Histoire

À la base, le hacking consiste à comprendre le fonctionnement des différents outils informatiques et à les bricoler afin de les améliorer. Exploité pour la première fois au MIT (Massachusetts Institute of Technologie), le hacking s’apparente à une sorte de bricolage inventif et créatif. Si vous voulez hacker ou cheater vos jeux pour une expérience ultime en ligne, n’hésitez pas à consulter Teddax.com, qui peut vous fournir les meilleurs cheats et hacks indétectés en la matière.

En 1959, le terme hacker est apparu pour la première fois dans le jargon de l’association des élèves du MIT. Ce club, aussi appelé Teach Model Railroad Club, est un club de modélisme ferroviaire. Il a déjà commencé à décortiquer et à faire des recherches sur le fonctionnement des technologies, notamment sur les tout premiers ordinateurs. Ils ont pu ainsi rétablir les différents bugs de ce temps pendant la nuit. C’était donc une passion nocturne.

Tricher aux jeux vidéos

Par la suite, les anciens du MIT partent travailler dans les grandes firmes internationales et forment différents foyers de hackers. La côte ouest des USA a ainsi enregistré un grand développement de hackers. De cet engouement naissent de jeunes développeurs qui ont pu créer les tout premiers jeux vidéo. Tout d’abord, ils ont créé les jeux d’aventures avant d’intégrer les différents textes et images.

Dans les années suivantes, le centre de gravité des hackers s’est ensuite déplacé en Californie grâce au club célèbre du temps : le Homebrew Computer Club. Steve Jobs figurait parmi les membres les plus brillants de ce groupe. Les ordinateurs ont été alors démocratisés et les premiers ordinateurs personnels (PC) ont vu le jour. Vers les années 80 et 90, on a pu ensuite assister à la démocratisation d’internet, à l’adoption de la loi contre les abus et fraudes informatiques et à la libre circulation des informations. C’est grâce à cette dernière que nous avons accès gratuitement et librement à Wikipédia et SourceForge.net.

Dans les décennies les plus récentes, les hackers dits « malintentionnés » ont poursuivi leurs manœuvres pour déstabiliser des sites gouvernementaux officiels. Ce qui fragilise la sécurité intérieure de certains pays et pousse les autorités compétentes à les intégrer dans la liste des ennemis publics numéro 1.

L’éthique hacker

Oui, les vrais hackers ont une éthique. En principe, l’impératif qui préside le hacking est l’aspect « Do it yourself » et l’aspect « bidouille ». Le hacking consiste alors à mieux comprendre le fonctionnement d’une machine quelconque. Pour cela, ils peuvent démonter la machine, l’observer et ensuite l’améliorer puis la remonter. Ils tiennent également à partager le fruit de leurs recherches au grand public.

Contrairement à cela, les pirates informatiques crackent les machines, c’est-à-dire qu’ils s’introduisent illégalement dans les systèmes des sites. Leur but ? Réaliser des actes permettant plus de liberté aux joueurs. Dans les jeux vidéo, notamment les jeux multijoueurs en ligne, ils mettent un gros boulet sur les pieds de leurs adversaires et progressent facilement dans le jeu. Ces derniers sont connus sous le nom de « black hats ».

Les différentes techniques de triche en jeux vidéo

Il existe cependant de bons cheats vous permettant d’évoluer plus rapidement dans vos jeux vidéo préférés et vous avez d’ailleurs la possibilité aujourd’hui de les utiliser sans vous faire détecter. Voici quelques techniques de triche les plus utilisés par les joueurs. Bien évidemment, la liste n’est pas exhaustive.

Les cheat codes

Les cheat codes ou code de triches sont des codes implantés dans les divers jeux par leur éditeur même. Ils consistent à presser les touches d’un clavier ou d’une manette en suivant une séquence alphanumérique. Son but est ainsi de débloquer des armes surprenantes, de devenir invincible durant le jeu ou bien d’obtenir des munitions surpuissantes.

L’utilisation non autorisée de logiciel tiers

Cette technique consiste à utiliser un autre logiciel de triche que celui proposé par le développeur. Plus explicitement, il s’agit d’un malware permettant de voler les données d’un joueur performant et de les vendre sur d’autres sites dans un but malveillant.

L’exploitation d’une faille ou d’un bug

Aussi connue sous le nom de ITEM Duping, cette technique consiste à exploiter le bug d’un jeu afin d’obtenir ou de multiplier ses ressources (monnaies, billets, trésors, etc.) ou ses objets (armures, munitions, etc.) dans le jeu. Bien évidemment, cette technique est interdite par les développeurs, car elle peut détruire complètement l’économie dans les MMOG.

Les trainers

Cette technique permet de modifier les différentes données d’un jeu à son profit. On l’utilise souvent au moment de la sauvegarde du jeu.

Les wallhacks

Les tricheurs utilisent cette technique afin de diminuer l’opacité des murs et de découvrir les personnages des autres joueurs. Le but: être plus puissant que son adversaire et anticiper tous ses coups et ses mouvements.

wallhack triche jeux vidéos

L’aimbot et le triggerbot

Ce sont des petits programmes visant à détecter la position de son ennemi pour ainsi améliorer son tir et atteindre sa cible.

Le farmingbot

Cette technique permet au joueur de s’investir réellement en argent afin d’améliorer les compétences de son avatar et d’augmenter ses ressources.

Les plateformes spécialisées dans le hacking et le cheating

Voici quelques exemples sérieux de plateformes pour cheater tranquillement.

Teddax

Vous êtes un grand amateur de jeux en ligne en solo ou en équipe ? Vous voulez devenir le meilleur joueur ? N’hésitez pas à consulter les cheats et hacks proposés par Teddax. Vous pourrez jouer en toute sécurité et en toute tranquillité sans être détecté.

Cheat Engine

Comme Teddax, c’est aussi l’une des plateformes qui peut vous délivrer les cheats de vos jeux en solo.

Envie d'un autre article geek ?


5.00 avg. rating (50% score) - 1 vote