Courant 2017, je suis tombé sur le trailer de Mutafakaz, un film d’animation franco-japonais qui était initialement annoncé pour mars 2018. Après quelques mois et sans mise à jour notable d’une date de sortie précise, je découvre que la version film de la BD a été fixée au 23 mai 2018.

L’anime, qui est une adaptation du très populaire « Run Mutafakaz » de Guillaume Renard, va enfin nous dévoiler ce qu’il a dans le ventre. Lancés dans la ville de Dead Meat City, on nous propose donc de suivre les péripéties d’Angelico, Vinz et Willy à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis.

 

 

Un univers sombre et gore

De ce que j’ai pu voir sur le trailer, Mutafakaz est le genre d’anime qu’on regarde en peignoir, quand on n’a pas forcément envie de parcourir les 5 tomes du livre. Pour ceux qui connaissent le manga d’origine, il sera trippant de voir que l’univers sombre et dégueulasse de la série a été respecté. Pas étonnant : Guillaume Run est resté aux commandes, et vous garantit de retrouver l’ambiance gore qui fait tout le truc.

A première vue, le film ira très vite : le trailer donne l’impression que les grandes lignes ont été casées un peu à la va vite, et qu’on court pour suivre le déroulement des événements. Ici, c’est le style bien particulier de Mutafakaz qui va vous garder devant l’écran. Attention cœurs fragiles, l’ambiance urbaine et gore sera le genre d’univers que vous souhaiterez laisser sur le paillasson.

Je dois admettre que le film n’est pas fait pour tout le monde, et s’adressera d’abord à ceux qui connaissent déjà l’œuvre originale. Le scénar parlera aussi aux geeks qui y retrouveront des clins d’oeils à des univers qu’ils connaissent bien.

Envie d'un autre article geek ?


0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes