Vous êtes motivé à l’idée de lancer votre propre radio sur internet ? Si l’ampleur du projet peut vous faire peur, vous n’avez pas vraiment de quoi vous en faire. En effet, la création d’une webradio répond simplement à quelques exigences que vous devez respecter. Dans cet article, nous aborderons ces impératifs et procédures pour créer votre propre radio sur le web. Mais avant, survolons rapidement les origines de la webradio, en partant de son ancêtre, la « radio libre ».

Radio libre et webradio : de quoi s’agit-il ?

En attendant d’en apprendre davantage sur ce qu’est une webradio, essayons de remonter plusieurs années en arrière, aux origines des radios libres anciennement appelées « radios pirates ». Inspirées de la « radio libere » italienne et des « Free radio » anglaises, les radios libres ont fait leur apparition dans le paysage public français au milieu de l’année 1977. Illégales, elles avaient pour objectif principal d’ébranler le monopole qu’avait l’État sur la radiodiffusion et la télévision.

Entre brouillages, amendes, saisies et procès, plusieurs de ces radios libres ont fait l’objet de sanction de la part de l’État. Ce n’est qu’à l’arrivée de la gauche au pouvoir que l’étau s’est quelque peu desserré autour des radios libres qui ont inspiré les webradios d’aujourd’hui. Une webradio est simplement une radio qui diffuse un contenu sonore en continu via le web. À la faveur des évolutions technologiques, vous pouvez créer votre propre web radio et diffuser des programmes.

Sous quelles conditions créer une webradio ?

Si la création d’une webradio est quelque peu libre, elle répond tout de même à certaines exigences. De facto, outre le fait d’avoir des compétences techniques, il y a des exigences administratives auxquelles vous devez vous soumettre, notamment à travers l’obtention d’autorisation. Les autorisations sont attribuées en fonction de la nature de votre webradio qui peut être une :

  • webradio associative/de particulier
  • webradio commerciale
  • webradio associée à une marque (branding)

Si vous êtes un particulier, une association, un établissement public ou une collectivité territoriale, vous obtiendrez votre autorisation pour lancer votre webradio à condition que celle-ci ne réalise pas de recettes et que vos dépenses annuelles d’excèdent pas les 20 000 euros.

Aussi, vous devez être majeur et vos auditeurs n’auront pas la possibilité de télécharger vos contenus. Vous devez en outre vous acquitter de 80 et 120 euros HT (webradio sans podcast ou avec podcast) par an et par canal de diffusion.

Créer et Animer webradio comment faire

Si vous voulez créer une webradio commerciale, vous obtiendrez votre autorisation auprès de la SACEM, sous les mêmes conditions énoncées précédemment. Toutefois, vous devez payer une rémunération de 12 % des recettes assortie de 200 euros HT de redevance par an et par canal de diffusion. Pour une webradio associée à une marque, le tarif est en fonction du projet.

Pour toutes les webradios, l’autorisation est délivrée au titre de droit de reproduction et du droit de représentation pour une écoute en continu. Vos auditeurs ne peuvent télécharger les contenus de votre programme ni agir sur ce dernier.

Comment lancer sa webradio ?

En dehors des autorisations selon le type de webradio que vous souhaitez lancer, vous aurez besoin d’une base de compétences techniques, d’un ordinateur performant, d’une connexion internet, de micros et casques, d’une table de mixage et d’un hébergeur radio.

En plus d’assurer la récupération et la diffusion du flux, l’hébergeur vous fournira un lien d’écoute, un système d’automation et un logiciel de broadcast ou d’encodage. Ces trois éléments sont essentiels au lancement de votre webradio. Vous avez la possibilité de diffuser soit via votre propre site internet dédié, soit via des applications radio.

Envie d'un autre article geek ?


0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes