La carte électronique est un circuit électrique constitué de divers composants et conducteurs intégrés à une structure mécanique. Elle comprend plusieurs couches de cuivre recouvertes d’un matériau isolant. Les prototypes des appareils électroniques vous intéressent ? Voici un aperçu de ce que vous devez connaitre sur les principaux composants électroniques d’un circuit imprimé.

Carte électronique : rôle et composition

La carte électronique, également appelée circuit imprimé est un assemblage de couches de matériaux isolants non-conducteur et de couches de cuivre. Elle remplace les circuits électriques qui étaient fabriqués auparavant à l’aide de fils individuels attachés aux autres composants électroniques.

La composition d’un circuit imprimé

Un circuit imprimé a besoin de connecteurs électriques qui joignent des sections de circuit les unes aux autres. La conception des cartes sur lesquelles les pistes conductrices des composants électroniques sont imprimées résulte d’un procédé chimique qui permet de graver les couches de cuivre. La structure principale est plaquée avant d’être couverte d’un masque de soudure et d’une sérigraphie qui indique la position des composants électroniques sur la carte. Concepteur et fabricant de cartes électroniques sur mesure, nous vous invitons à découvrir ce que propose Innovel pour la conception d’un modèle ou de divers produits embarqués connectés (Internet of Object). Ce bureau d’étude accompagne les PME et les TPE dans la concrétisation de leurs projets à travers une démarche industrielle de semi-conducteurs.

Remplacement carte électronique et réparation

Le rôle de la carte électronique

La carte électronique permet de relier électriquement plusieurs composants afin de réaliser un circuit complexe. Ce dispositif joue un rôle majeur dans les solutions connectées. Elle est entre autres nécessaire pour faire fonctionner des équipements de gestion de l’énergie photovoltaïque. Le circuit imprimé est également utile au pilotage des bennes de camions ou à la gestion de la régulation de poêle à bois connecté. Son domaine d’application s’étend jusqu’à l’industrie pour faire fonctionner des appareils de traitement de photothérapie ou de gestion de moteurs.

Le point sur les différents types de cartes électroniques

On retrouve plusieurs types de cartes électroniques classés en fonction des catégories. Ils tiennent compte de quelques détails dont le nombre de couches conductrices et de stratification, la rigidité et l’existence ou non de liaisons métallisées entre les couches conductrices.

Le circuit imprimé simple face

La carte électronique simple face est constituée d’une seule couche conductrice en cuivre associée à un support qui dispose d’une couche de matière isolante. La soudure de composants électroniques est possible sur la couche conductrice de ce circuit qui est doté de trous d’insertion dédiés à cet effet.

Le circuit imprimé double face

Le circuit imprimé double face se compose de deux couches conductrices qui sont isolées par une couche supplémentaire. Il dispose de deux orifices d’insertion qui permettent de maintenir les composants dans le circuit et d’établir la connexion électrique entre les couches conductrices.

Le circuit imprimé multicouche

La carte électronique multicouche comprend au moins trois couches conductrices (internes et externes) séparées par des couches isolantes. Ses trous d’insertion sont de différentes sortes. Les orifices habituels servent à maintenir les composants de la carte, tandis que les vias traversants créent une connexion électrique entre les couches conductrices. Les vias borgnes et vias enterrés sont utilisés dans les circuits très denses et complexes. Les vias borgnes établissent la liaison entre les couches internes et externes. Les vias enterrés, pour leur part, permettent de lier électriquement deux couches conductrices internes.

Envie d'un autre article geek ?


0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes