L’internet des objets ou IoT (Internet of Things) est un réseau d’appareils physiques connectés entre eux. Ces objets intègrent des technologies comme des capteurs et des logiciels, c’est ce qui leur permet de se connecter à d’autres objets via internet. Connectés entre eux, ces dispositifs peuvent échanger des données et adopter des fonctionnements intelligents.

Au fur et à mesure que les technologies avancent, les outils industriels comme les appareils domestiques sont aujourd’hui connectés. Selon les experts, il y aura près de 22 milliards d’objets connectés développés d’ici à 2025.

L’IoT, omniprésent dans notre quotidien

L’internet des objets est aujourd’hui omniprésent dans notre quotidien, et il faut reconnaitre qu’il nous facilite la vie ! La domotique ou Smart Home, comme proposée sur le site allsmart.ma, est un ensemble de solutions efficaces et performantes qui facilitent le quotidien des utilisateurs. Ces solutions consistent à intégrer différentes technologies pour créer un seul système de contrôle pour la gestion automatique de la maison. La domotique permet en effet une gestion centralisée de tous les équipements : éclairages, sécurité intelligente, ouvrants, régulation de température, piscine connectée…

Ce système va faciliter le quotidien des occupants, apporter plus de confort et les aider à optimiser leur consommation d’énergie. Ils peuvent contrôler l’ouverture et la fermeture des volets, l’allumage et l’extension des éclairages, vérifier le fonctionnement des détecteurs d’incendie et de mouvements, les désactiver en cas de fausse alerte, piloter à distance la piscine et programmer les entretiens.

De quoi est formé l’internet des objets ?

L’IoT est très présent dans notre vie quotidienne et sa nécessité n’est plus à discuter. L’internet des objets est formé par trois éléments :

  • Les objets qui possèdent une identité numérique
  • La technologie mise en place pour le pilotage des objets
  • Le réseau qui permet de communiquer avec ces objets

L’IoT est en perpétuelle évolution. La tendance actuelle a pour objectif d’interconnecter les différents objets du quotidien pour faciliter le quotidien et le confort des utilisateurs.

Tous les objets physiques peuvent devenir connectés du moment qu’ils ont une identité qui leur est propre. En domotique, les appareils électroménagers peuvent être connectés : thermostats, détecteurs de fumées, lumières…

Comment fonctionnent les objets connectés ?

Les objets connectés peuvent émettre des données et ainsi recevoir des commandes à exécuter. Le propriétaire peut ainsi définir préalablement le moment d’allumage et d’extinction de chaque appareil ou faire une commande à distance. La plupart des objets connectés peuvent marcher avec le Bluetooth, un réseau Wifi ou un réseau 4G. Le réseau va dépendre des données à sauvegarder et de l’alimentation en énergie dont dispose l’appareil en question.

Les infrastructures d’exploitation des objets connectés

Les objets connectés fonctionnent dans les deux sens, ce sont à la fois des émetteurs et des transmetteurs. En effet, ils vont collecter des données émises par d’autres objets et envoyer des commandes à ces objets. Ils sont dotés d’infrastructures qui sont formées par des mécanismes d’alerte comme les messages, les notifications et les mails. Ils ont également des terminaux fixes qui permettent de les commander à distance (tableau de commande, smartphone, ordinateur).

Envie d'un autre article geek ?


0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes